Légende
  • Halogènes
  • Métaux alcalino-terreux
  • Actinides
  • Gaz nobles
  • Métaux de transition
  • Autres
  • Métaux alcalins
  • Lanthanides
6
C
Carbone
Produit minéral

Le coke est obtenu après élimination des composés volatils du charbon par distillation en vase clos, dans des fours installés en batterie de plusieurs dizaines. Leur durée de vie  est supérieure à 30 ans. Il permet d’apporter, en sidérurgie, le carbone nécessaire au fonctionnement du haut fourneau à l’aide d’un matériau perméable, résistant mécaniquement à la compression et non fusible, qualités que ne possède pas la houille qui, en particulier, fond entre 350 et 500°C.

Données industrielles

Fabrication industrielle

Il est obtenu après élimination des composés volatils du charbon par distillation en vase clos, dans des fours de 12 à 18 m de long, 4 à 8 m de haut et 0,4 à 0,6 m de large. Les fours sont installés en batterie de 25 à 63 fours. La durée de vie des fours est supérieure à 30 ans. Quand le four a démarré, son fonctionnement ne peut-être interrompu. La cokéfaction dure de 20 à 30 heures à 1100-1400°C. Le coke est refroidi par aspersion à l’eau ou sous une atmosphère de gaz inerte.

La production mondiale de coke consomme de l’ordre de 500 millions de t de houille soit 15 % de la production charbonnière (hors lignite).

Une tonne de houille donne en moyenne 750 kg de coke, 30 à 40 kg de goudrons, 7 à 12 kg de benzol (80 % benzène, 15 % toluène, 5 % xylène), 5 à 10 kg de sulfate d’ammonium et 300 à 350 m3 de gaz (60 % H2 – 25 % CH4).

Composition du coke (exemple) : carbone : 88 %, cendres : 9 %, eau : 1,7 %, azote : 1,3 %.

Productions

Production mondiale, en 2017 : 633 millions de t, Union européenne : 38,7 millions de t.

en millions de t
Chine 431 Ukraine 11,6
Japon 33,0 Brésil, en 2013 9,4
Russie 28,0 Pologne 9,4
Inde 22,0 Allemagne 9,3
Corée du Sud 17,5 Taïwan 6,0
États-Unis 11,7 Turquie 4,1

Production des principaux pays de l’Union européenne, en 2017, sur un total de 38,708 millions de t.

en millions de t
Pologne 9,418 Pays Bas 1,964
Allemagne 9,392 Italie 1,647
France 3,250 Slovaquie 1,581
République tchèque 2,489 Royaume Uni 1,379
Espagne 2,046 Autriche 1,355

Source : Eurostat

Commerce international : en 2017, il porte sur 26 millions de t soit 4,1 % de la production mondiale.

Principaux pays exportateurs : en 2017.

en millions de t
Chine 8,1 Russie 2,8
Pologne 5,8 Colombie 2,7

Source : Verein der Kohlenimpoteure

Principaux producteurs : ce sont les principaux producteurs d’acier, voir ce chapitre.

Situation française

En 2017.

Production de 3,25 millions de t dans 3 cokeries intégrées aux complexes sidérurgiques d’ArcelorMittal à Fos (13), Dunkerque (59) et Sérémange (57). Après l’arrêt des hauts fourneaux de Lorraine, le coke produit à Sérémange alimente l’usine de Dunkerque.

Commerce extérieur :

Les exportations étaient de 3 109 t avec comme principaux marchés à :

  • 55 % la Norvège,
  • 27 % l’Espagne,
  • 7 % l’Italie.

Les importations s’élevaient à 438 636 t en provenance principalement à :

  • 22 % de Pologne,
  • 21 % d’Allemagne,
  • 20 % d’Espagne,
  • 7 % de Belgique.

Utilisations

Essentiellement en sidérurgie. Il permet d’apporter le carbone nécessaire au fonctionnement du haut fourneau à l’aide d’un matériau perméable, résistant mécaniquement à la compression et non fusible, qualités que ne possède pas la houille qui, en particulier, fond entre 350 et 500°C.

La consommation est de 330 à 450 kg/t de fonte dans un haut fourneau.

Bibliographie

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus..