Légende
  • Halogènes
  • Métaux alcalino-terreux
  • Actinides
  • Gaz nobles
  • Métaux de transition
  • Autres
  • Métaux alcalins
  • Lanthanides
77
Ir
Iridium

DONNÉES PHYSICO-CHIMIQUES

Données atomiques

Numéro atomique Masse atomique Configuration électronique Structure cristalline Rayon métallique pour la coordinence 12
77 192,2 g.mol-1 [Xe] 4f14 5d6s2 cubique à faces centrées de paramètre a = 0,3839 nm 135,7 pm

Données physiques

Masse volumique Dureté Température de fusion Température d’ébullition Conductibilité électrique Conductibilité thermique Solubilité dans l’eau
22,421 g.cm-3 6,5  2 410°C 4 130°C 19,7.106 S.m-1 147 W.m-1.K-1 insoluble

Données chimiques

Électronégativité de Pauling E° : IrO2(s) + 4H+ + 4e = Ir(s) + 2H2O E° : IrO42- + 4H+ + 2e = IrO2(s) + 2H2O
2,2 0,93 V < 1,3 V

Données thermodynamiques

Iridium cristallisé :

  • Entropie molaire standard à 298,15 K : S° = 35,5 J.K-1mol-1
  • Capacité thermique molaire sous pression constante à 298,15 K : Cp° = 25,1 J.K-1mol-1
  • Enthalpie molaire standard de fusion à la température de fusion : 27,6 kJ.mol-1
  • Enthalpie molaire standard d’ébullition à la température d’ébullition : 636 kJ.mol-1
Iridium gazeux :

  • Enthalpie molaire standard de formation à 298,15 K : 665,5 kJ.mol-1
  • Enthalpie libre molaire standard de formation à 298,15 K : 618,2 kJ.mol-1
  • Entropie molaire standard à 298,15 K : S° = 193,5 J.K-1mol-1
  • Capacité thermique molaire sous pression constante à 298,15 K : Cp° = 20,8 J.K-1mol-1

DONNÉES INDUSTRIELLES

L’iridium (Ir) avec le platine (Pt), le palladium (Pd), le rhodium (Rh), le ruthénium (Ru) et l’osmium (Os) forme la famille des métaux du groupe du platine (PGM en anglais) ou platinoïdes. Ces éléments, possédant des propriétés chimiques proches sont associés dans leurs gisements. Par contre, leurs propriétés physiques sont différentes : le platine et le palladium sont ductiles et faciles à mettre en forme alors que le ruthénium et l’osmium sont durs et cassants, Ru, Rh et Pd ont des densités comprises entre 12 et 12,5, alors que celles de Pt, Ir et Os sont comprises entre 21,4 et 22,6.
Dans les données qui suivent ne sont précisées que celles spécifiques à l’iridium, des données plus générales, pour l’ensemble des platinoïdes, sont développées avec le produit platinoïdes.

Matières premières

Les teneurs de l’écorce terrestre sont de 0,005 ppm, soit 5 µg/kg, pour le platine, 0,015 ppm pour le palladium, 0,0015 pour l’osmium, 0,001 pour le rhodium, l’iridium et le ruthénium.

Teneurs en platinoïdes et en or des reefs sud-africains :

en g/t
Reefs Pt Pd Rh Ru Ir Os Au
Merensky 3,25 1,38 0,17 0,44 0,06 0,04 0,18
UG-2 2,46 2,04 0,54 0,72 0,11 0,10 0,02
Platreef 1,26 1,38 0,09 0,12 0,02 0,02 0,10

Source : DERA

Productions minières

La production est de 9 t/an pour l’iridium.

Utilisations

Consommations : en 2018, 7,5 t d’iridium.

Secteurs d’utilisation : dans le monde.

Iridium : en 2018.

Électrochimie 29 % Chimie 8 %
Électronique 24 % Autres 39 %

Source : Johnson Matthey

L’iridium est utilisé pour élaborer des creusets destinés à la fabrication de monocristaux de saphir. Il a été utilisé dans l’alliage (90 % Pt – 10 % Ir) du mètre étalon réalisé par George Matthey et livré au gouvernement français le 4 octobre 1879.

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus..