Légende
  • Halogènes
  • Métaux alcalino-terreux
  • Actinides
  • Gaz nobles
  • Métaux de transition
  • Autres
  • Métaux alcalins
  • Lanthanides
55
Cs
Césium

Données physico-chimiques

Données atomiques

Numéro atomique Masse atomique Configuration électronique Structure cristalline Rayon métallique pour la coordinence 12
55 132,9 g.mol-1 [Xe] 6s1 cubique centrée de paramètre a = 0,614 nm 273,1 pm

Données physiques

Masse volumique Dureté Température de fusion Température d’ébullition Conductibilité électrique Conductibilité thermique Solubilité dans l’eau
1,878 g.cm-3 0,2 28,40°C 678,4°C 4,89.106 S.m-1 35,9 W.m-1.K-1 oxydé en Cs+ avec dégagement de dihydrogène

Données chimiques

Électronégativité de Pauling État d’oxydation E° : Cs+ + e = Cs(s) E° : Cs+ + (Hg) + e = Cs(Hg)
0,79 +1 -2,92 V -1,78 V

Données thermodynamiques

Césium cristallisé

  • Entropie molaire standard à 298,15 K : S° = 85,23 J.K-1mol-1
  • Capacité thermique molaire sous pression constante à 298,15 K : Cp° = 31,1 J.K-1mol-1
  • Enthalpie molaire standard de fusion à la température de fusion : 2,1 kJ.mol-1
  • Enthalpie molaire standard d’ébullition à la température d’ébullition : 81,2 kJ.mol-1
Césium gazeux

  • Enthalpie molaire standard de formation à 298,15 K : 78,8 kJ.mol-1
  • Enthalpie libre molaire standard de formation à 298,15 K : 51,2 kJ.mol-1
  • Entropie molaire standard à 298,15 K : S° = 175,6 J.K-1mol-1
  • Capacité thermique molaire sous pression constante à 298,15 K : Cp° = 20,8 J.K-1mol-1

Données industrielles

Matières premières

La teneur en césium (Cs) de l’écorce terrestre est de 3 ppm.

Le principal minéral renfermant du césium est un silicoaluminate, la pollucite, Cs2Al2Si4O12. Elle est présente dans des pegmatites, en association avec des minéraux de lithium (pétalite, LiAlSi4O10, spodumène, LiAlSi2O6, lépidolite, (K,Rb)(Li,Al)3(Si,Al)4O10(F,OH)2)…), de tantale, de rubidium…. La teneur des gisements varie de 5 à 32 % de Cs2O.

Le principal gisement mondial est celui de Bernic Lake, au Canada, dans la province du Manitoba. Il était exploité souterrainement à 60 m sous le niveau du lac, par la société Tantalum Mining Corporation (Tanco), filiale de Cabot qui a vendu, fin juin 2019, cette activité au groupe chinois Sinomine Resource. Le gisement s’étend sur 1 520 m de long, 1 060 m de large et sur une épaisseur de plus de 100 m.

La masse totale de pegmatite est de 57,4 millions de t renfermant :

Fin 2015, l’exploitation minière a été arrêtée, la production se poursuivant à partir des stocks accumulés.

En 2019, la société australienne Pioneer Resources a débuté l’exploitation à ciel ouvert de la mine de pollucite de Sinclair, en Australie de l’Ouest, à 130 km au sud de Kalgoorlie. Les ressources mesurées sont de 10 500 t renfermant 17,1 % de Cs2O.

Des exploitations fonctionnent également, avec une coproduction de césium lors de l’exploitation de mines de lithium, à Bikita, au Zimbabwe et dans le désert de Karibib, en Namibie.

Fabrication industrielle

La pollucite est dissoute à chaud soit dans de l’acide chlorhydrique en donnant du chlorure de césium qui est ensuite purifié soit dans l’acide sulfurique en donnant de l’alun, sulfate double d’aluminium et de césium. Ce dernier, chauffé en présence de charbon, donne du sulfate de césium soluble qui est généralement transformé en chlorure, forme commerciale la plus courante.

Le formiate de césium est obtenu par réaction de l’hydroxyde de césium avec l’acide formique.

Le césium métal est obtenu par réduction du chlorure de césium vers 700-800°C, à l’aide de calcium ou de baryum. Le césium volatil est récupéré.

Productions

La production mondiale est estimée à 5 à 10 t/an.

En 2014, la production canadienne de la mine de Bernic Lake était de 17 300 t de pollucite qui ont donné 3 890 t de césium puis 5 630 t de formiate de césium.

Principal producteur

Le principal producteur était la société Tantalum Mining Corporation (Tanco), filiale de Cabot, qui exploitait la mine de Bernic Lake. Fin juin 2019, cette activité a été vendue au groupe chinois Sinomine Resources.

Réserves minières

Elles sont estimées à partir des réserves connues de pollucite. Les réserves mondiales ont été évaluées à 220 000 t de Cs2O, en 2019, réparties dans les pays suivants :

en t de Cs2O
Canada 120 000 t Namibie 30 000 t
Zimbabwe 60 000 t Australie 7 100

Source : USGS

Recyclage

Le formiate de césium employé en forage pétrolier ou gazier est recyclé à 85 %.

Utilisations

Consommation

Elle est estimée, dans le monde à quelques tonnes par an.

Secteurs d’utilisation

La principale utilisation est sous forme de solution aqueuse de formiate de césium comme boue de forages pétroliers et gaziers. La formiate de césium, ou méthanoate de césium, CsHCOO, est particulièrement employé dans le cas de forages sous haute pression, jusqu’à 1 000 atmosphères et haute température, jusqu’à 200°C, par exemple en Mer du Nord. La densité de la solution saturée est de 2,3. Elle peut être ajustée à la valeur souhaitée par ajout de formiate de sodium ou de potassium.

Utilisations diverses

Elles sont les suivantes :

  • En électronique, le césium est employé dans les cellules photoélectriques, dans des photomultiplicateurs d’électrons, des spectrophotomètres infrarouge, sous forme de cristaux d’halogénures de césium dans les compteurs de scintigraphie.
  • Des solutions concentrées de chlorure de césium sont employées en centrifugation sur gradient de densité, appelée également centrifugation isopycnique, pour séparer divers ADN et les purifier en éliminant l’ARN et les protéines.
  • Le nitrate de césium est employé en pyrotechnie pour donner la couleur indigo. Il est également utilisé en catalyse dans le craquage pétrolier.
  • L’isotope 133Cs, le seul qui soit stable, est à la base de la définition de la seconde. En 1967, la 13ème Conférence générale sur les poids et mesures choisit de définir la seconde comme la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les 2 niveaux hyperfins de l’état fondamental de l’atome de césium 133 au repos, à une température de 0 K.
  • Des isotopes du césium sont issus de la fission de l’uranium et ont contaminé l’environnement lors d’essais atmosphériques et accidents nucléaires. Il s’agit de 134Cs avec 2 ans de période, 135Cs avec 2,3 millions d’années de période et 137Cs avec une période de 30,108 ans. Ces isotopes radioactifs, émetteurs gamma, sont particulièrement toxiques. L’isotope 135Cs, avec une très longue période, est l’un des isotopes posant des problèmes pour la gestion à long terme des déchets nucléaires.

Bibliographie

 

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus..